Chargement en cours...
La défense et l'art contemporain : 60 ans d'histoire(s)

LA DÉFENSE ET L’ART CONTEMPORAIN : 60 ANS D’HISTOIRE(S)

Pour fêter ses 60 ans, 8 projets un peu fous d’art contemporain ont investi le quartier La Défense de Paris. Engagé dans de nombreux projets culturels d’ampleur, Doublet était une fois encore de la partie et a notamment conçu et installé le trompe l’œil gigantesque de l’artiste Leandro Erlich.
Trompe l'oeil géant à La Défence by Doublet

Crédit photo ©Carlos-Ayesta

DOUBLET HABILLE LA DÉFENSE POUR SES 60 ANS

Le quartier parisien de La Défense a 60 ans… mais n’a pas pris une ride ! En témoignent les œuvres ludiques qui ont pris place un peu partout sur l’esplanade du quartier d’affaires. Le parcours, baptisé Les Extatiques, est une véritable invitation à retrouver son âme d’enfant !

L’agence Eva Albarran, consciente que nos Men in Blue n’en sont pas à leur coup d’essai en matière de projets d’art contemporain, a fait appel à Doublet pour créer une partie des œuvres et supports de communication liés à l’événement.

Supports de communication les extatiques

Crédit photo ©Alexandre Sitter

Ainsi, un totem a été réalisé pour l’article Encoreunestp, qui pose le selfie en art à part entière. Deux arches en bois peint et adhésivées, des adhésifs de sol, un cartel en forex et de nombreux adhésifs de vitres ont également été posés.

Point d’orgue des Extatiques, l’œuvre de l’artiste argentin Leandro Erlich (Inner City – Paris : Buenos Aires) a été entièrement imprimée dans nos ateliers d’Avelin (Nord). Ce trompe l’œil monumental de 750m² invite les visiteurs à reconsidérer leur position dans l’espace, en bousculant les repères visuels et les perspectives. De quoi voir la ville… sous un autre angle !

Oeuvre instagram les extatiques

Crédit photo ©Carlos-Ayesta


« Leandro Erlich voulait réaliser un nouveau projet », raconte Fabrice Bousteau directeur artistique des Extatiques. « Arrivé sur place, il a été marqué par la perspective qui relie l’arc de Triomphe à la Grande Arche. L’Argentin, qui a une passion pour Paris, a donc eu l’idée de créer sur cet axe un immeuble praticable, à échelle une. L’architecture extérieure reproduit les codes des façades des immeubles de Buenos Aires et à l’intérieur de l’installation, dans laquelle le visiteur peut pénétrer, sont copiées des façades de type haussmannien dont il a renversé la perspective. C’est une œuvre qui joue sur le vertige et c’est également une œuvre Instagram pour le visiteur. Car on ne peut saisir pleinement tout son effet qu’en sortant son téléphone pour se photographier allonger au sol afin de se découvrir, à l’image, avec l’impression étrange d’être agrippé aux façades ou écrasé au sol. »


Post instagram print les extatiques

Crédit photo ©Alexandre Sitter

UNE COLLABORATION LONGUE DURÉE

Ce n’est pas la première fois que Doublet collabore avec Eva Albarran. En 2015 déjà, l’agence avait fait confiance à Doublet pour concevoir et imprimer les supports liés à la COP 21 dans les couloirs des RER parisiens et de la Gare du Nord. 42 murs aux dimensions impressionnantes (2 mètres de haut x 10 mètres de long) avaient été adhésivés. La Défense aussi connait bien Doublet, puisqu’elle avait fait appel à nos Men in Blue lors de la Biennale « Forme Publique » dédiée au mobilier urbain, en 2016.

En l’occurrence, l’installation de la bâche imprimée de Leandro Erlich a nécessité 4 jours de pose à elle seule. 10 poseurs répartis en 2 équipes se sont relayés pour mettre en place l’ensemble des supports fabriqués et livrés par nos équipes. « Le timing était serré, tout était chronométré et millimétré », témoigne Cyril Daniel, en charge du projet chez Doublet. « Nous n’avions que 2 jours pour poser la signalétique et nous devions respecter les horaires d’accès et de circulation imposés par La Défense. C’est un exercice difficile auquel nous sommes habitués, et nous sommes heureux d’avoir pu participer à ce beau projet. »

Oeuvre trompe l'oeil les extatiques

Crédit photo ©Alexandre Sitter


Exposition Les Extatiques, à Paris la Défense jusqu’au 21 octobre 2018.

Plus d’infos sur www.parisladefense.com/fr/les-extatiques

Les extatiques 2018

Crédit photo ©Carlos-Ayesta

Trompe l'oeil à taille humaine les extatiques

Crédit photo ©Alexandre Sitter

Ces réalisations peuvent vous intéresser